Ma petite parenthèse

Mon expérience – Curacné/contracné/roacutane – ISOTRETINOINE

Classé dans : Mes expériences — Petite-Parenthèse @

curacne

Marre de mes boutons incontrôlés! Mon acné n’était pas horrible ou autre mais gênante car cela me rajeunissait encore plus (merci visage juvénile…).

Du coup, je suis allée chez un dermatologue pour me faire prescrire CONTRACNE (il m’a dit pour 6 mois). Je mesure 164 cm pour 55kg = 30mg / jour le midi (lorsque mes courbatures étaient intenses : 20mg le midi, 10mg le soir) et le dernier mois 40mg /jour (20mg midi et soir).

J’ai fait quelques oublis (un jour par ci – pas là  – en tout 8 jours de décalage),  mais ce n’est pas grave si cela n’excède pas une semaine de pause.

Mes routines :

Ma routine soir :

  • démaquillage eau micellaire BIODERMA et un démaquillant huileux pour les yeux
  • nettoyage eau thermal AVENE
  • serum EUCERYN EVEN BRIGHTER sur moustache (hyper pigmentation)
  • hydratation 1 jour sur 2 : huile à l’avocat / DEXERYL

Ma routine matin :

  • brume thermale AVENE en faisant pénétrer par palpations douces
  • serum EUCERYN EVEN BRIGHTER sur moustache (hyper pigmentation)
  • serum hydratance optimal visage et cou
  • hydratation CAUDALIE VINOSOURCE RICHE (crème velours ultra nourrissante)
  • crème solaire SPF 5O+ AVENE visage et cou

Masques :

Dimanche un sur deux : Argile rose CATTIER (beaucoup beaucoup moins agressive que la verte) uniquement sur les zones grasses puis miel bio (cicatrisant et hydratant) , laisser poser longtemps (je laisse 20 à 30 mn)

Les effets indésirables : (ni dépression, ni sautes d’humeurs, …) :

A partir de 2 mois après le début du traitement jusqu’à 1 mois après la fin :

  • pores de la peau du visage dilatés
  • yeux secs et rougeâtres (j’avais des gouttes à mettre lorsque nécessaire)
  • peau qui pèle et très sèche / lèvres trèèèèèèès sèches (toujours 1 labello AVENE et de l’HOMEOPLASMINE qui m’a sauvée du desséchement buccal)
  • marquage facile (bleus)

A partir de 3 moisaprès le début du traitement jusqu’à 1 mois après la fin :

  • peau huileuse, brillante et rouge
  • courbatures très fortes (le matin surtout)
  • sensibilité des yeux au démaquillage
  • épilation douloureuse! (le bulbe du poil était dur et gros)

Du dernier mois de traitement (6e) jusqu’à 5 mois après la fin – suite à une longue exposition au soleil :

hyperpigmentation au niveau de la moustache (le dernier mois)

La suite :

Au bout d’un mois et demi-deux mois, ma peau est devenue matte, lisse et propre et elle le reste.

J’atténue les anciennes cicatrices et continue mes routines (j’ai cessé le traitement depuis 2 mois) et je reste dans les produits dermato (AVENE, CAUDALIE,BIODERMA, EUCERYN, DEXERYL,…).

Si vous avez des questions, n’hésitez pas. J’espere vous avoir apporté des réponses.

Anna

Mon expérience – Stérilet en cuivre

Classé dans : Mes expériences — Petite-Parenthèse @

 sterilet

Après avoir essayé plusieurs types de  contraception depuis mes 16 ans, lorsque j’ai eu 25 ans (il y a 2 ans), j’ai décidé de me tourner vers le moins « transformé » : le stérilet/DUT en cuivre.

Mes raisons :

  • un copain depuis plus d’un an
  • tests MST/IST/VIH/… tous ok pour nous deux
  • ne veux plus de médicaments, pilules et autres

La gynécologue a validé ma décision et m’en a mis un petit, certains gynécologues mentiront en disant qu’ils n’ont pas le droit si vous n’avez pas déjà accouché, c’est faux.

La mise en place du stérilet fut une véritable séance de torture, j’ai eu des contractions (oui, comme lors d’un accouchement!) et la douleur est viscérale, atroce! J’ai fait un malaise vagal en rentrant chez moi, vomissais le soir, diarrhée très aigues,… Le lendemain matin, réveil telle une petite fleur : aucune douleur! Il faut savoir que ma sœur a fait poser le sien et n’a rien senti, ça dépend des personnes…Pas de chance…

 

Avantages :

  • la pilule « anesthésiait » ma libido, et il se trouve que finalement nous pensons autant au sexe que les hommes
  •  stérilet est valable 5 ans donc plus besoin d’y penser (on ne s’en préoccupe qu’une fois par an pour que la gynéco vérifie qu’il se s’est pas déplacé – très très rare)
  • moyen de contraception efficace
  • ne se sent pas pour le partenaire car placé dans l’utérus et j’ai demandé de couper le fil très très court
  • coût : 30 euros remboursable par la sécu, une séance de gynéco, pas de renouvellement
  • retour normal à la fertilité
  • même durée du temps des règles
  • non-perturbations du cycle hormonal

Inconvénients :

  • acné apparait mais toute ma famille est passée par là, donc ça l’a juste retardé (traitement Roaccutane/Isotrétinoïne – article à venir)
  • poitrine moins développée, je dirais même réduction de mon bonnet (D devenu C)
  • prise de poids ; augmentation de la culotte de cheval, donc mise au sport
  • spottings
  • les 4 premiers mois, mes flux étaient irréguliers mais tout est redevenu normal depuis
  • plus sensible aux infections (condylomes par exemple – article à venir)
  • règles plus abondantes (mais j’utilise maintenant la cup – article à venir)
  • une fois tous les trimestres à peu près : douleurs supportables 2 jours avant les règles

 Sans hormones, je retrouve mon corps! Les quelques inconvénients n’ont pas durés ou bien nous font prendre en compte ce que notre corps exprime. Sincèrement je suis très heureuse d’être passée au stérilet!

Anna

 

ADGITO |
Tnart |
Travailinternetsansrisque |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jenesuispasdpressive
| Onsort
| Tut et Rien